LUX SCÈNE NATIONALE

Arts visuels + Arts scéniques
ARTS, CULTURE ET INNOVATIONS À VALENCE, DRÔME

Co-productions

ALIX DENAMBRIDE / SÉBASTIEN NORMAND
CIE SOUS X

Adolescences
Fiction documentaire dans l’espace public
Création 2021 / Coproduction LUX

Alix Denambride est metteuse en scène et fondatrice de la Compagnie sous X, développant des formes dans l’espace public fortement documentées et documentaires et englobant toujours des préoccupations sociologiques. Sébastien Normand est photographe, collaborateur du projet Entropico présenté à LUX. Ensemble, ils amorcent la création d’Adolescences, un spectacle pour l’espace public, nourris des territoires sur lesquels le travail se déploie . Ils interrogent les lieux de cet âge intermédiaire, les hors champs secrets que les jeunes inventent pour échapper à la surveillance, ces terrains transitoires qui deviennent leurs espaces de jeu et de collectif. La compagnie sera en résidence à LUX pour la saison, des ateliers seront proposés sur le territoire.

MATHILDE MONNIER

Projet de film depuis l’enfance
Co-produit par LUX Scène nationale
L’enfant chante avant d’avoir appris à chanter, danse avant d’avoir appris à danser. Beaucoup d’enfants dansent très jeunes et très tôt, une danse qui est parfois très complexe faite d’émotions, de grimaces, de gestes étranges et élégants. Après sa pièce Please Please Please mettant en scène un bébé, Mathilde Monnier souhaite interroger ces danses des enfants, qui n’existent que quelques années voir quelques mois mais qui nous montrent que l’enfant même tout petit est déjà en train d’inventer. La forme sera celle d’un film, portraits d’enfants dansant, filmés dans leurs contextes familiaux chez eux, à la maison, réalisé par Karim Zeriahen.
Production prévue à l’automne 2021.

CHRISTOPHE HALEB
CIE LA ZOUZE

Éternelle jeunesse #1 / Valence
Co-produit par LUX Scène nationale
Dans le cadre du compagnonnage à LUX durant la saison 2019/2020, Christophe Haleb a réalisé Éternelle jeunesse #1 / Valence, premier épisode d’une série ciné-chorégraphique  de moyens-métrages en cours de réalisation (2020 – 2022). Ce film rencontre différents chemins de pensée en mouvement qui façonnent les rapports au monde, aux vivants et à l’usage du temps d’une jeunesse valentinoise. Se trace une nouvelle cartographie des forces faite d’une multitude de pratiques, de paroles, de désirs, de frustrations, d’émotions et d’incertitudes. Au total, plus de 50 jeunes ont participé sur notre territoire à la création de ce projet hors-normes qui s’incarne dans une installation poétique, immergeant le visiteur dans un jeu d’images et sons, mixant récits et pratiques, imaginant une ville du futur.

Toutes les co-productions