Arts visuels

Celle qui regarde le monde

Aurélie Morin

Le langage sensible et poétique du Théâtre de Nuit rencontre le texte engagé d’Alexandra Badea, Celle qui regarde le monde, et décrypte l’absurdité d’un système où l’on peine à trouver sa place.

À la croisée des arts plastiques, de la chorégraphie et des arts de la marionnette, la danseuse et marionnettiste Aurélie Morin et le Théâtre de Nuit revisitent depuis plusieurs années le théâtre d’ombres, notamment à travers l’installation Cent forêts à LUX en 2019. Celle qui regarde le monde nous plonge dans l’histoire de Déa, jeune fille interrogée par le commissaire, qui raconte comment elle a aidé Enis, un migrant, à traverser la frontière. Déa se cherche, cherche à découvrir le monde, c’est peut-être cela qui l’a poussée à désobéir aux lois…

Sur scène, le spectacle s’articule autour d’un castelet à partir duquel se déploient des écrans de projections fabriqués de diverses matières (papier, bâches légères, caoutchouc), révélant les états intérieurs des personnages. Le texte, bien que présent, laisse la place aux images, aux ombres et aux lumières, déployant les spectres de la pensée, des visions, des peurs et des rêves.

Questionnant l’état d’adolescence et s’adressant particulièrement à cet âge de « l’entre-deux », le spectacle parle aussi à chacun d’entre nous et pose la question universelle de notre rôle dans le monde.

jeudi 09 décembre - 14h15
jeudi 09 décembre - 20h00
vendredi 10 décembre - 09h30

THÉÂTRE DE NUIT
Texte : Celle qui regarde le monde de Alexandra Badea © L’Arche 2018
Jeu : Arnaud Délicata, Caroline Demourgues, Aurélien Beylier
Conception, mise en scène, graphisme, ombres : Aurélie Morin
Création lumière : Aurélien Beylier
Création vidéo : Salomé Laloux-Bard
Musique : Aurélien Beylier, Bilal Alnemr
Artistes complices dans la genèse du projet : Élise Gascoin et Chloé Attou
Regard extérieur : Maud Hufnagel
Fabrication objets, silhouettes, marionnettes : Elise Gascoin, Julia Kovàcs, Aurélie Morin
Réalisation du castelet : Bertrand Boulanger
Costumes : Le Théâtre de Nuit
Administration et Production : Géraldine Kouzan et Stéphanie Roche

Aurélie Morin est en résidence sur la classe culturelle numérique

Co-production LUX Scène nationale