Musique

Pour Don Carlos

Accompagné par Karol Beffa, piano

Hommage à Musidora

La première « vamp » du cinéma français a été aussi une des premières femmes à passer derrière la caméra. Une cinéaste à part entière qui, pour avoir plus de liberté, crée en 1918 la Société des Films Musidora devenant productrice, scénariste et réalisatrice de ses propres films : pour elle, faire du cinéma signifiait incarner des personnages mais aussi travailler aux scénarios, filmer, chercher les décors, dessiner les costumes… Une femme libre, tenace et pleine d’énergie créatrice qui va devenir la troisième femme réalisatrice de cinéma après Alice Guy et Germaine Dulac. Entre 1920 et 1924, elle va réaliser en Espagne une trilogie de films qui constituent ses œuvres majeures : Pour Don Carlos, Sol y Sombra, La Tierra de los toros.

Une œuvre entièrement chapeautée par la fascinante et féline Musidora, qui endosse ici les postes de productrice, scénariste, coréalisatrice et actrice. Un film ambitieux d’après un roman éponyme de Pierre Benoit, tourné au cœur du Pays basque espagnol. À la fin du XIXe siècle, en Espagne, le conflit entre carlistes et bourbons fait rage, et la Capitana Allegria n’hésite pas à se déguiser en sous-préfet ou à séduire les hommes pour gagner à sa cause de nouvelles recrues. Prête à mentir et à tuer pour un idéal ou pour un grand amour… Il m’est revenu le soin de choisir, dans le très grand nombre de documents qui sont parvenus jusqu’à nous (lettres, dessins, photos, revues, livres, films, témoignages, émissions radiophoniques…), ceux qui auraient semblé les plus pertinents à Musidora, pour nous conter sa vie cinématographique pendant cette période.

L'accompagnement musical

Compositeur, pianiste et musicologue, Karol Beffa, auteur de près d’une centaine d’opus, élu « meilleur compositeur » aux Victoires de la musique (2013) et Grand Prix Lycéen des Compositeurs (2016), est un acteur incontournable de la scène musicale contemporaine. Auteur de Parler, composer, jouer : sept leçons sur la musique, édité au Seuil, il a accompagné en 2018 à LUX Les Misérables d’Henri Fescourt.

Pour Don Carlos
Film de Jacques Lasseyne et Musidora
France | 1921 | 1h30
Une restauration 4K menée en 2019 par la Cinémathèque de Toulouse, la Cinémathèque française et le San Francisco Silent Film Festival, avec le soutien du CNC, des Amis de Pierre Benoit et des Amis de Musidora, auprès des laboratoires Hiventy et l’Immagine Ritrovata