Danse

Les Demoiselles d'Afrique

Ange Aoussou-Dettmann, Agathe Djokam Tamo, Aïcha Kaboré, Kadidja Tiementa, Carmélita Siwa, Germaine Sikota

Imaginées par le chorégraphe burkinabé Salia Sanou, Les Demoiselles d’Afrique réunissent et font dialoguer 6 artistes africaines le temps d’une même soirée. Un portrait de groupe d’une jeune génération prête à en découdre et un manifeste artistique sur la place des femmes en Afrique au XXIe siècle.

Originaire du Burkina Faso, Salia Sanou est l’un des chorégraphes africains les plus reconnus dans la danse contemporaine. C’est aussi le directeur de la Termitière, Centre de Développement Chorégraphique de Ougadougou, lieu pionnier en Afrique et reconnu aujourd’hui comme l’une des plates-formes artistiques les plus dynamiques du continent.

Il réunit sur un même plateau six jeunes danseuses et chorégraphes originaires de Côte d’Ivoire, du Cameroun, du Burkina Faso, du Togo et du Mali, en puisant dans chacune de leur dernière création solo ou duo : N’mati na Kanié d’Ange Aoussou-Dettmann, À qui le tour ? d’Agathe Djokam Tamo, Ambivalent d’Aicha Kaboré, Viol voilé de Germaine Sikota, (IN)SECURE de Kadidja Tiementa et Bibata Ibrahim Maiga.

Le deuil, les larmes, la solitude, les traditions aliénantes mais aussi l’ironie et la fantaisie nourrissent l’énergie créatrice de ces jeunes artistes. Voici venir la relève de la danse contemporaine africaine.

jeudi 30 septembre - 20h00
Acheter un billet

Chorégraphie et interprétation : Ange Aoussou-Dettmann, Agathe Djokam Tamo, Aïcha Kaboré, Kadidja Tiemanta, Carmélita Siwa, Germaine Sikota
Mise en scène et dramaturgie : Salia Sanou
Adaptation / Régie son et lumière : Jean-Paul Sari

En collaboration avec Les Subs

linkedin facebook pinterest youtube rss twitter instagram facebook-blank rss-blank linkedin-blank pinterest youtube twitter instagram