Cinéma

Arts visuels + Arts scéniques
ARTS, CULTURE ET INNOVATIONS À VALENCE, DRÔME

Happy Together

Film de Wong Kar-wai

En Argentine, deux Hongkongais ont une relation amoureuse compliquée. L’un est d’un tempérament égal et sérieux, l’autre est capricieux et inconstant. Les deux hommes ne cessent de « repartir à zéro »…

Wong Kar-wai s’est exprimé à propos du titre du film : « Certains diront que ce titre semble cynique : il porte sur deux personnes qui vivent ensemble et qui, à la fin, se séparent. Pour moi, « heureux ensemble » peut s’appliquer à deux personnes mais aussi à une personne et son passé. Je pense que quand quelqu’un est en paix avec son passé et avec lui-même, c’est le début d’une relation qui peut être heureuse : cette personne est ouverte à plus de possibilités avec d’autres individus. »

À sa sortie, le film enthousiasma les rédacteurs des Cahiers du cinéma. Thierry Jousse écrivit : « L’enjeu de Happy Together, c’est une érotisation de l’espace, des corps, des gestes, de chaque parcelle de visible et d’invisible. Pas le cinéma comme mise en scène de l’érotisme, mais le cinéma comme art érotique total. D’où cette sorte d’intensité épisodique, de musicalité à fleur de peau que seul peut-être Wong Kar-wai est capable de faire naître avec une telle aisance. On bouge beaucoup dans Happy Together, et pourtant on ne voyage guère. Paradoxe d’un film hong-kongais qui, se déplaçant à Buenos-Aires, n’en montre que des morceaux, des lambeaux, des recoins sans exotisme, ni folklore. Wong Kar-wai retrouve en pleine Argentine la topographie hallucinée d’un Hong Kong recréé mentalement. »